Réforme de la Protection civile

Après des années d’incertitude, le plan de réforme consacré à la Protection civile a été rendu public par le ministre Jambon le 4 avril 2017. Cette réforme réaffirme la place et la plus-value des interventions de la Protection civile au sein de la Sécurité civile, garantit les budgets de fonctionnement et d’investissement pour l’avenir et vise à renforcer les capacités de lutte contre les nouveaux types de risques tels que le terrorisme et les changements climatiques.

 

La Protection civile va devenir un service de secours plus spécialisé, performant et moderne, reconnu pour son expertise complémentaire au sein d’une Sécurité civile à deux niveaux : la Protection civile au fédéral et les zones de secours au local.

 

Concrètement, les grands principes de cette nouvelle organisation sont :

  • Une unité opérationnelle, véritable centre d’expertise, par région : Crisnée et Brasschaat
  • Une spécialisation poussée des missions et du matériel rassemblés en 3 groupes appelés « clusters » : CBRN, Search & Rescue, Heavy support & Crisis management
  • Un statut administratif et pécuniaire plus intéressant, aligné sur celui des pompiers
  • Un nouveau statut pour les volontaires, aligné sur celui des professionnels
  • Un temps de travail adapté
  • Une rationalisation du personnel opérationnel répartis dans les deux unités

 

Exécution de la Réforme

Répartition des missions

 

Implantation des unités de la PC

 

Textes reglementaires :

 

Trois arrêtés royaux signés par le Roi sont publiés mi-juillet au Moniteur belge :

Les projets de textes réglementaires négociés sont :

Sélection du personnel

Des tests sont organisés à partir de septembre 2018 pour sélectionner le personnel des unités de Crisnée et de Brasschaat :

15/9

Sergent généraliste

17/9

Sergent-Plongeur

18/9

Sergent-Pilote de drone

21/9

Colonel

24/9

Major

25/9

Capitaine

26/9

Commandant

27/9

Lieutenant

28/9

Sapeur-Dispatcheur

4/10

Sapeur-Plongeur

5/10

Sapeur-Pilote de drone

6/10

Sapeur généraliste

Deux syllabus permettent aux candidats sapeur généraliste/caporal et sergent généraliste de se préparer aux questions écrites à choix multiple :

Après l’étude du syllabus, les candidats peuvent tester leur préparation avec des exemples de questions :

 

Personnes de confiance

Vous vous sentez moins bien au travail? Vous êtes stressé ou estimez subir un dommage psychique? Vous pouvez en parlez et faire appel à une personne de confiance de votre choix.

Le rôle de la personne de confiance est de vous écouter activement (et parfois cela peut s'arrêter là), de vous informer des démarches que vous pouvez entreprendre et d’essayer de trouver une solution en interne. Cela peut consister en des entretiens personnels au cours desquels vous recevez une écoute et des conseils, ou bien en une intervention auprès d'une autre personne du SPF (par exemple, le supérieur hiérarchique). La personne de confiance exerce cette fonction en cumul de sa fonction principale et dépend du Service Interne de Prévention et Protection au travail (SIPP) dans le cadre de ses missions.

La personne de confiance est neutre et ne prend pas position. Elle joue uniquement le rôle de conciliateur et de médiateur. Elle est tenue au secret professionnel et ne pourra donc jamais divulguer le contenu des entretiens sans l'accord du demandeur.

Pour contacter une personne de confiance http://ibznet/FR/organisation/prevention/Pages/Personnes-de-confiance-liste.aspx